lundi 30 juillet 2012

Tout ce qu’on ne m’a pas dit - coup de gueule sur les liseuses

Cela fait des mois que je louchais sur les liseuses. Kobo, Kindle, Cybook, tout se mélangeait un peu pour moi, l’idée de passer à la lecture numérique me terrorisait un peu, j’avais l’impression que les livres de mes étagères me faisaient les gros yeux quand je pensais à ce tout petit objet qui peut renfermer des centaines de mondes pour quelques centaines de grammes. Je les regardais, les comparais, lisais des articles dessus. J’en avais envie depuis des mois quand, n’y tenant plus, je me suis jetée à l’eau et j’ai choisi la Kobo, que j’ai demandée à mon anniversaire. En plus, puisque je pars en voyage, cela va m’être d’autant plus utile que je ne pourrai pas partir avec une valise pleine de bouquins, à mon grand désarroi (pas question de rester sans livre, et de devoir lire des livres trouvés dans les librairies locales par défaut – ce système d’échanges entre routards est toutefois une chose extra, mais j’aime avoir la certitude d’avoir toujours un livre en avance, un bon, au cas où… Et là ce n’est pas un mais 1000 que la Kobo permet d’emmagasiner, quel bonheur ! Un mois d’autonomie, des milliers de titres gratuits (« tous les classiques sont dispo », j’aimerais qu’on me définisse le mot « tous », mais nous verrons cela plus loin), que demander de plus ? (beaucoup, en réalité)

Mon amoureux m’en a donc offert une, avec une pochette et une petite lampe pour lire quelles que soient les conditions. Hourra ! Merci merci !
Lorsque je me suis penchée sur la question, j’ai été surprise de ne pas trouver de mode d’emploi, ni papier ni sur internet. Je me suis dit que ça devait être si intuitif que ce n’était pas la peine, et en plus c’est supposé être pour tous les publics, en particulier les personnes âgées qui peuvent augmenter la taille de la police à leur guise. Et puis le vendeur de la FNAC m’avait assuré, quelques semaines auparavant, que c’était d’une simplicité enfantine, presque aussi simple que de brancher un grille-pain. J’aurais dû me méfier du « presque ». J'ai téléchargé le logiciel "kobo" et ai créé un compte,comme l'écran d'accueil me le demandait. Puis, plus rien.   Comment charger des livres qu'on n'achète pas via la FNAC ? Impossible de trouver la réponse, ni sur des blogs, ni sur le site de la FNAC (évidemment...) Alors je suis allée à la FNAC, pour demander si on pouvait m'expliquer, car je ramais sérieusement. On m'a envoyer paître, me prenant pour une idiote illettrée, me disant que c'était d'une simplicité enfantine. Ah bon ? Pourquoi ni moi ni mon amoureux n'y parvenons facilement alors ? Puis, dans une autre FNAC (je ne me laisse pas démonter), on m'a dit dédaigneusement "Ben, le mode d'emploi il est dans la Kobo - ah oui, à quel endroit exactement ? - Dans aide mademoiselle!"
Oui, quand on va dans les paramètres, on a le menu d'aide, et là il y a le mode d'emploi... ils n'auraient pas pu placer ça ailleurs, et le nommer autrement, je ne sais pas disons "mode d'emploi" ?
Mais passons. 

Après avoir TOUT lu, j'ai compris que ça allait être bien compliqué. Si on ne charge pas les quelques centaines de livres (beaucoup de SF, de romances à la Steele, et quelques classiques) de la FNAC, alors il fallait charger un second logiciel, pour les livres qu'on prendrait ailleurs. Evidemment, les deux logiciels n'ont aucune similitude, ils sont compliqués pour rien tous les deux... 

Je me suis rendue compte que les ebook étaient franchement chers : ils ne se basent pas sur les prix des poches mais des beaux livres : un bouquin qui coûte 17€ en librairie coûtera 14€ en ebook... et il n'y a pas tant de choix que ça : on a évidemment tous les Guillaume Musso, Marc Lévy et les Anna Gavalda, par contre impossible de trouver un quelconque Marguerite Duras ou Nancy Mittford. GROSSE DECEPTION donc. Et le pire ? Impossible de se partager des livres, ou alors je suis sotte et n'y parviens pas. Donc, moi qui achète mes bouquins et les donne à lire à mon amoureux après, ou alors je les revends, les fais tourner etc., ce n'est pas possible avec les livres numériques...

Le clou a été lorsqu'en pleine lecture de mon premier achat, tout s'est arrêté : la Kobo s'est réinitialisée sans crier gare et sans que je lui demande quoi que ce soit : après avoir sué et paniqué de ne plus retrouver tous les bouquins que j'avais mis des heures à charger, j'ai pu remettre ma bibliothèque d'ebook à peu près correctement (quelques uns se sont perdus en route) mais l'interface avait complètement changée !! 

C'est une belle invention que la liseuse, mais si c'était plus intuitif et si les distributeurs étaient moins gourmands  au niveau des prix, ça pourrait beaucoup mieux marcher me semble-t-il (et si les vendeurs de la FNAC étaient moins c***) Du coup, un livre numérique coûte cher si on espère avoir une nouveauté, mais en plus il est exclusif et on ne peut pas le partager. Zut alors, parfois, il faut peut-être simplement s'en tenir au papier!! Vais-je finalement l'emporter, cette valise de bouquins ?

Et vous, quelle expérience avez-vous des livres numériques?
Rendez-vous sur Hellocoton !

55 commentaires:

  1. Je reste une inconditionnelle du livre papier ... et même si c'est lourd dans la valise ...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi! mais quand on part un an, la liseuse, c'est quand même pratique... j'aime bien le contact de la kobo sous les doigts, mais ça ne remplacera jamais le papier, c'est incomparable!

      Supprimer
  2. Je n'ai aucune expérience des livres numériques puisque j'y suis tout simplement opposée, et bien sûr, ce n'est pas le récit de ton expérience qui va me faire changer d'avis. Mais bon, je comprends bien ton envie d'emmener des livres pour ton voyage, et c'est vrai que là, ça aurait pu être une bonne solution...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère trouver une bonne solution avant de partir, ça serait bête d'emporter 10 bouquins avec moi en plus de la liseuse!

      Supprimer
  3. Je comprends en partie ton désarroi : effectivement, les e-books restent chers, et le choix en français n'est pas encore très riche.

    J'ai moi aussi un kobo.

    En revanche, j'avoue n'avoir pas eu de problème particulier pour les téléchargements (je passe par mon PC et non par le kobo lui-même et sa boutique).

    Pour les "classiques" gratuits, le téléchargement n'est rien d'autre qu'un téléchargement de pdf que je dépose ensuite sur le kobo comme sur une clé USB. Il n'y a donc pas de problème pour se "passer" les livres non plus.

    Pour les achats sur la fnac, j'ai téléchargé le logiciel gratuit adobe (c'était expliqué au moment de ma première commande), qui est en fait une sorte de "bibliothèque" que tu as sur ton PC et qui te permet ensuite de déposer les bouquins sur la liseuse d'un clic. Tu peux passer le livre à quelqu'un là encore puisqu'il est autorisé de déposer le fichier sur 6 périphériques, de mémoire.

    En tout cas, cette rubriques d'aide du site de la fnac peut être utile :

    http://www4.fnac.com/Help/Faq.aspx#bl=foot

    En espérant t'avoir un petit peu éclairée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire!

      les livres qu'on ne peut pas s'échanger sont ceux que j'achète directement sur le logiciel kobo/via la fnac... et c'est bien dommage!! Je n'ai pas encore trouvé le moyen de passer le doc à 6 périphériques... ça viendra peut etre!

      Merci pour le lien et ton témoignage!

      Supprimer
  4. Les livres numériques ne me tentent pas, en lisant le début de ton article je me suis dit "finalement, pourquoi pas", mais je reste très méfiante, et ils ont beaucoup moins de charme que le livre papier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de charme c'est certain, mais l'idée est quand même assez bonne, un jour peut etre ils comprendront que s'ils descendent les prix, ça aura vraiment du succès... la relation au bouquin est différente, on n'est pas habitué, mais c'est assez marrant quand même...

      Supprimer
  5. Pas simple, en effet. Je n'ai pas encore de liseuse mais c'est prévu chez moi aussi, et comme toi je m'interroge sur le prix des livres. J'aime lire en vacances des romans qui se déroulent dans le pays visité. Or pour mon prochain voyage, rien n'est dispo en numérique. Je crois bien qu'il va encore y avoir trois romans dans le fond de mon sac à dos :S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, j'aime lire des livres se déroulant où je me trouve!!! malheureusement, en tout cas en ce qui concerne l'inde, il y a très peu de livres, ils sont plus chers en epub qu'en papier, et ce ne sont pas les meilleurs... (aucun salman rushdie, quelle honte!!!)

      Espérons qu'ils élargissent vite leur catalogue... tu partira où?

      Supprimer
  6. J'ai un Kindle de mon côté. J'en suis plutôt satisfaite :-)
    Sur amazon, tu trouves pas mal de livres pas cher, et je trouve aussi des livres sur internet en téléchargement. Là aussi pas de soucis, je prend le livre avec le format qui convient au kindle, et de mon pc (je crois que c'est ça le truc), je le fais glisser sur le kindle. Voilà c'est tout.
    Ca n'empêche pas que je continue à lire des livres papiers non plus :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je commence à me demander si on n'a pas fait une erreur en s'achetant la kobo VS kindle : ça a l'air moins cher et le choix plus large sur amazon... dommage

      Mais tant mieux pour toi en tout cas si ça marche bien avec la kindle : il faut bien que certaines liseuses soient efficaces!! :-)

      Supprimer
  7. Comme toi, j'ai été séduite par le concept "livre numérique" en particulier pour les déplacements : je suis une grosse stressée du livre, j'en mets toujours au moins 3-4 dans ma valise, même si je pars 3 jours ("Et si je le termine ?" "Et s'il me saoule et que je veux lire autre chose en fait ?" "Et si...") et donc... ça pèse lourd !
    Par contre, j'ai fini par craquer sur un Kindle, que j'ai eu à Noël et j'en suis HYPER contente. Il y a des petites choses à perfectionner, mais sinon, c'est vraiment hyper simple (mon père y arrive et crois-moi, ça veut tout dire), il y a pas mal de bouquins (classiques) gratuits et des sites pirates (c'est maaaaal) sur lesquels tu télécharges tout simplement des PDF que tu envoies par mail, via une adresse dédiée (qui se termine par @kindle.com donc) et qui se téléchargent comme des grands sur le Kindle quand tu arrives dans une zone Wifi.
    Bref, que du bonheur pour moi.
    Quant aux bouquins, tu peux choisir l'édition (grand format ou poche) et le prix est, en général de 30% inférieur à celui du papier (donc en moyenne, 4-5€ pour les poches).
    J'ai entendu du bien du Kobo, mais je ne connais personne qui l'a (un seul pote, qui n'a pas aimé et l'a rendu pour s'acheter un Kindle, justement) !
    Bref d'une liseuse à l'autre, en fonction de tes besoins et goûts, ça peut varier, peut-être que le Kobo n'est pas pour toi, c'est dommage, mais n'abandonne peut-être pas les liseuses pour autant, c'est quand même bien pratique ces petites choses. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Smooth!
      Tu as l'air ravie de ton kindle, ça fait plaisir à voir!!! Je trouve que les versions numériques restent quand même en règle générale, sauf quelques exceptions, plus chères que les versions papier en poche et en édition française! Pour les grands formats, par contre, c'est moins cher en est d'accord! Tu parles de sites de téléchargement d'ebook....pourrais-tu stp m'indiquer quels sont les sites fiables et sur lesquels tu télécharges si celà ne te dérange pas stp! Un grand merci par avance!

      Supprimer
    2. Ines, il existe plusieurs sites, dont gutemberg, feedbook et publie.net
      je pense que tu pourras trouver quelques petites choses qui t'intéresseront!

      Merci de vos partages les filles!

      Supprimer
  8. je n'en veux à aucun prix, j'aime trop le contact avec le papier, l'objet livre en lui-même pour passer au numérique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends! et puis, depuis toujours on a été habitués aux livres, peut etre que les prochaines générations auront moins de problèmes...

      Supprimer
  9. Dommage pour cettte mauvaise experience.. qui est sans doute du au Kobo... (beurkk !) J'ai un Kindle, j'en suis tres satisfaite ! ^^
    Pas de notice non plus, tres simple d'utilisation et j'utilise un logiciel autre pour gerer ma 'bibliotheque' (Calibre).
    Aucune contrainte, je peux partager tout ce que j'ai.
    Quant aux prix des livres... n'incriminer pas les liseuses mais bien les editeurs ! Ici, en Angleterre, ou beaucoup de gens en ont, les prix sont faibles pour les versions dematerialises !
    D'ailleurs, je lis beaucoup plus depuis que je l'ai ;)
    Et s'il vous plait, arretons le combat pro papier/ pro numerique, c'est tellement different... fille de bibliothecaire, j'aime les livres autant que j'aime mon kindle. On est tous d'accord, rien ne peut remplacer le contact papier. Et pourtant, dans mon cas, je ne peux plus me permettre de stocker des livres (nombreux demenagements) et mon kindle peut tous les avoir ! Et economiquement, je ne peux plus non plus me permettre d'acheter des livres a 20E (ou 6/7 en poche). Certes, l'achat au depart est eleve, mais je l'ai tres tres vite rentabilise !

    Bonne lecture a tous, sur papier ou en numerique, tant que l'on s'evade, c'est l'essentiel ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'il y a véritablement une différence entre kobo et kindle, ça me surprend beaucoup que ça soit si différent!!

      Je suis d'accord avec toi sur le fait que le papier et la liseuse sont absolument incomparables, et l'un n'est pas le remplaçant de l'autre!

      Je pense que je vais me mettre à lire un peu plus de livres anglais en VO, d'abord parce que j'aime ça, mais aussi, économiquement ça sera mieux, en attendant que les livres français soient un peu moins chers.

      Bonne lecture à toi également, et merci de ton passage ici!

      Supprimer
  10. J'avais pas envie d'en acheter car les livres papier, c'est sacré alors je te remercie pour ton article, ça pose un "non" définitif à tout achat de ce genre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au début je ne voulais pas non plus, j'ai craqué... ;-)

      Supprimer
  11. J'ai une Kindle, et je l'adore! Je suis pourtant une grande amoureuse des livres, mais au prix du mètre carré de bibliothèque à paris, au vu des tonnes de livres que j'ai déjà et que je suis obligée de conserver à la cave (....larmes...) j'ai investi dans la liseuse, et je ne la regrette pas!!! J'ai un compte Amazon, et les ebooks sont bien moins chers que les "papiers", puis surtout les classiques sont tous gratuits. Après, c'est vrai que je ne pense pas pouvoir acheter ailleurs que chez Amazon, je ne sais pas... y avait pas non plus de mode d'emploi!!!! mais un long (très long) message d'explication sur la liseuse assez obscur... courage en tout cas, et je t'assure que ça a un vrai bon côté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, c'est très possible d'acheter des livres en dehors d'Amazon ! :) La plupart des librairies ou boutiques en ligne proposent leurs ebooks au format Mobi, qui est lisible sur Kindle. Si ce n'est pas le cas, il existe un logiciel gratuit (Calibre) qui convertit les ePub en Mobi : c'est simple comme bonjour ! Attention cependant : cette conversion ne fonctionne pas avec les livres DRM-isés. Bien sûr, on peut aussi craquer les DRM... Ça, par contre, c'est peut-être un petit peu moins facile.

      Supprimer
    2. @mon coin tranquille : oui, c'est dur de devoir se séparer de ses livres, dans mon micro appart, je ne peux pas les stocker et je suis contrainte de les revendre, ça me fend un peu le coeur...
      Jeanne a raison, tu as plein de sites internet, regarde sur feedbooks et publie.net

      @Jeanne : oulala par contre, ça je n'y connais rien...

      Supprimer
  12. Je suis une inconditionnelle des livres papier, j'adore tenir un nouveau livre dans mes mains, sentir l'odeur du papier neuf, entendre la couverture "craquer" la première fois que le livre s'ouvre, pouvoir corner les pages, écrire des notes, mettre des post-it. J'aime voir mes livres vivre, alors la liseuse n'est pas pour moi. Ca serait un crève coeur de voir mes bibliothèques se dépeupler petit à petit pour être remplacées par une petite boîte numérique, ça enlève tout le plaisir de voir les livres bien rangés, les toucher, se balader entre toutes les étagères pour choisir la prochaine lecture. En bref, ce n'est définitivement pas quelque chose qui me tente, et ton article ne fait que confirmer mon choix ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'on devrait pouvoir avoir la version papier en + de la version numérique, je ne sais pas comment ça pourrait se mettre en place, mais ça serait tellement bien!!
      Pour le moment, la liseuse est nécessaire parce que je pars en voyage au long cours, mais je ne pourrai m'empêcher de partir avec des bouquins!!

      Supprimer
  13. Bonjour.
    Je suis l'heureux possesseur (allez, soyons fous, possesseuse") d'un Kobo et franchement, je ne regrette pas, mise à part quelques légers détails fort agaçants, je ne peux pas dire le contraire.
    Concernant la mise en route, aucun souci pour ma part. Pour télécharger des bouquins autre que provenant de la FNAC... Et bien j'avoue ne pas avoir tenté l'aventure, je suis un peu frileuse.
    Par contre, là où je te rejoins, c'est le prix exorbitant de certains bouquins par rapport aux poches par exemple. J'ai râlé sur Twitter et la FNAC m'a répondu que ce n'était pas eux qui fixaient les prix. Mouais, pas convaincue je reste.
    J'apprécie le côté tactile du Kobo et j'ai moins de souci avec la FNAC qu'avec Amazon pour le coup. Après, c'est un choix personnel.
    Les liseuses sont tout de même très pratique et allège considérablement un sac ou une valise. Difficile de s'en passer.
    J'espère que tu finiras par trouver ton bonheur, peut-être avec un Kindle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca y est, j'ai trouvé comment faire!! tu ouvres la liseuse dans poste de travail, puis tu cliques sur kobo et "digital editions" et tu glisses (ou colles) les livres achetés ou téléchargés ailleurs que sur kobo.

      J'aime beaucoup le côté tactile aussi, et l'arrière est super doux, j'avoue que le toucher est très agréable quand on lit!

      En tout cas, je suis décidée à apprivoiser ma kobo, pas question que j'achète une 2ème liseuse!

      Supprimer
  14. Pas chance dis donc, j'ai une amie qui a aussi une liseuse de la Fnac j'avais testé et trouvé cela assez simple faut dire que j'avais juste allumé et choisit un livre pas chargé ou autre.
    Bref, pour ma part, je me suis mise à la lecture numérique ces dernières semaine mais via mon iphone et non une liseuse. Pour plusieurs raison, j'avoue ne pas être vraiment conquise et le prix aussi.
    J'ai testé de lire un livre et j'arrive pas par contre lire des bds cela passe plutôt bien, j'en parlais d'ailleurs hier sur mon blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'iphone n'est pas trop petit pour lire ? Je vais aller voir ton blog :-)

      Supprimer
  15. Je suis convertie depuis un an au livre électronique, tout en continuant à lire du livre papier. J'aime ce mélange des genres.
    Que ce soit dit : JE NE VEUX PLUS VIVRE sans le livre électronique, qui m'a ouvert d'autres horizons de lectures (c'est génial de se transmettre un livre par courriel !).
    Je te conseille de télécharger le logiciel gratuit CALIBRE, qui aide à gérer sa biblio sur son e-reader. Maintenant, je fonctionne très bien sans CALIBRE aussi, avec mon SONY. J'ai eu l'occasion de tester un KOBO pour une copine, je l'ai trouvé bien. La prise en main demande quelques jours, comme... Pour un grille-pain ? (pardon, je me moque). Enfin, je participe au forum TEAM ALEXANDRIZ sur lequel je te conseille de t'inscrire, si tu n'es pas contre télécharger quelques bouquins "en douce", après si tu es une fervente militante d'HADOPI, je respecte (sachant que le livre n'entre pas dans le champ d'HADOPI mais là n'est point l'objet de mon propos). Enfin voilà, moi, le livre électro, je kiffe. Moins que le livre papier, mais quand même. Je suis addict !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HEllo Lôla, merci pour tes conseils !
      C'est vrai que malgré tout, c'est assez addictif... j'ai ressorti ma kobo hier et je me suis dit que c'est quand même une chouette invention...

      Supprimer
  16. Ton article est super intéressant! Mon amoureux râlant de voir mes livres dans la valise et surtout le poids que ça prend m'a offert une liseuse numérique pour mon anniv'. Il a pris la kindle car il sait que j'ai un compte amazon et que j'y prennais beaucoup de mes bouquins papier. Perso, je suis moyennement satisfaite en fait! C'est vrai que c'est pratique d'avoir à porter de main tous plein de livres, ça ne prend pas de place dans la valise, le sac, l'autonomie est vraiment bonne et le confort de lecture vraiment nickel! je suis d'ailleurs suprise de ce point de vue là car même à la plage avec une forte réverbération, non soucy pour lire sur l'écran. Il n'y avait pas de mode d'emploi papier mais un mode d'emploi directement sur la liseuse...
    Pour le prix, là, je suis comme toi un peu déçue! Nickel pour les classiques qui sont gratuits, ms je n'ai pas forcément envie que des classiques!! Pour les nouveautés qui sortent en grand format, en général, on arrive à trouver la version kindle à moindre cout c'est vrai aux alentours de 14€. Par contre, pour ceux qui sont déjà sortis en poche, ils restent plus cher en version numérique qu'en version papier, et ça c'est bien dommage!!! Après, ce n'est ni la FNAC ni Amazon qui fixent les prix mais bien les éditeurs. Je parle là bien sur des versions françaises des livres car si tu aimes lire en anglais, par contre, tu arrives à trouver des supers prix même pour des livres récents, ça c'est cool, ms moi, je suis assez nulle en anglais et je veux les versions françaises...Outre le prix, j'ai recherché aussi à plusieurs reprises des bouquins mais impossible de les trouver en version numérique! Re-dommage!
    Après, je n'ai pas encore testé, mais je crois qu'il existe bien des possibilités d'échange de livres entre possesseur de kindle...je suppose que ça doit être de même pour les Kobo! Amazon a mis aussi en vente des ventes flash sur certains titres, pour l'instant, je n'ai pas testé car les prix proposés ne m'intéressaient pas, mais l'idée est bonne! Bref, tout ça pour dire que pour ma part, le bilan est mitigé...Je lis en ce moment un livre papier grand format et c'est vrai que c'est vraiment moins pratique que la liseuse pour porter dans le sac...bref, pas conquise à 100% mais pas non plus totalement déçue par mon cadeau! Je crois que le noeud du "problème" ne vient pas du kindle ou du Kobo mais je crois surtout qu'il faudrait que les éditeurs consentent à baisser les prix des ebook et là, ce sera beaucoup plus rentables pour les possesseurs de liseuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins sur tous ces points : pratique mais avec franchement des choses à améliorer!!!
      J'espère trouver une solution pour passer des livres de kobo à kobo, lorsqu'ils sont achetés sur fnac/kobo...

      Supprimer
  17. Oups... pas de chance. :-\

    Comme d'autres de tes lectrices, j'ai un Kindle avec lequel je n'ai jamais eu le moindre problème (pourtant je ne suis pas technophile ! je ne comprends pas grand chose aux machines ou aux ordinateurs), y compris pour acheter des livres en dehors d'Amazon (il suffit de les transférer via un cable USB, comme on transfère un fichier depuis son ordi vers une clé USB).

    Pour les prix, j'avoue que j'achète en fonction de mon petit budget : des livres en promotion à 1 ou 2 $, et occasionnellement l'ebook à 5 ou 6 $ quand c'est chez un petit éditeur. J'ai déjà une PAL virtuelle qui rivalise avec ma PAL sur mes étagères... C'est si peu cher que c'en est trop tentant, à la fin ! En plus il suffit d'un clic...

    En revanche, je suis d'accord pour la difficulté à se prêter des ebooks, en raison de la prédominance forte des DRM (mécanismes "anti-piratage") sur les livres. On essaie de faire de la sensibilisation auprès des lecteurs et des éditeurs (je me suis engagée en tant qu'éditrice à ne mettre aucun DRM sur les œuvres que j'éditerai, ce qui garantira le partage au sein du cadre familial et privé), mais il y a des géants de l'industrie en face qui croient encore pouvoir dicter leurs lois...

    Question choix, ça dépend sans doute de ce que tu lis. Je trouve au contraire que le numérique nous ouvre à des auteurs plus confidentiels et à des genres marginaux, c'est-à-dire ce qu'on ne trouve pas en librairie (les libraires qui sont obligés de ne garder que les nouveautés et les succès en rayon pour pouvoir être rentables, tandis que le stockage du numérique ne coûte pas grand chose, et permet donc la mise en avant d'un nombre beaucoup plus grand de livres). Il faut quand même se rappeler qu'on est au début du livre numérique, surtout dans la francophonie : les éditeurs frileux peinent à sauter le pas, mais plus de gens se jetteront comme toi à l'eau, plus l'offre sera diversifiée et de qualité ! ^_^

    J'espère que malgré des débuts chaotiques, tu pourras te réconcilier avec ta liseuse et apprécier tout le potentiel de la lecture numérique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jeanne!

      merci pour ton article, en effet les DRM posent problème mais il est normal aussi de rétribuer le travail des auteurs...
      J'ai au contraire l'impression que ce sont surtout les auteurs à succès de masse qui sont surtout dispo en ebook, même si on trouve des livres dont on n'avait jamais entendu parler...

      Où achètes tu tes livres à quelques dollars? Je ne suis pas contre lire en Anglais si c'est la VO du livre...

      Supprimer
  18. Nous après réflexion, on a opté pour l'ipad, sur lequel on lit aussi la plupart de nos journaux.Mais c'est plutôt mon mari qui est fan.
    J'avoue que je reste très attachée aussi au papier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'inconvénient de la tablette, en ce qui me concerne, c'est l'éclairage... Mais je comprends, lire les journaux dessus doit etre un vrai plaisir!

      Supprimer
  19. Je n'ai aucune envie de m'y mettre, et après avoir lu ton article encore moins! Merci de partager ton expérience en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée que mon article ait rebuté, d'autres e-lecteurs sont très satisfaits des liseuses et savent les "vendre"! mais c'est vrai que j'ai été très déçue!

      Supprimer
  20. je crois que je n'arriverais pas à passer au livre numérique. Le papier il n'y a rien de tel, ca vieillit, ca se transmet, ca se prete, se donne s'offre. Effectivement quand on part en voyage ca peut aider, et encor.
    Peut être plus simple sur une tablette?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi...
      le problème de la tablette, c'est que c'est rétro-éclairé, et donc que ça fatigue beaucoup les yeux et a besoin d'être constamment rechargé, à l'inverse d'une liseuse qui ne fatigue absolument pas les yeux (on dirait vraiment une page de livre) et ne se recharge qu'une fois par mois si on lit beaucoup...

      Supprimer
  21. Oh làlà, ce n'est pas encourageant. De toutes façons, je n'en ai jamais eu envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que mon article, après l'avoir relu, ne fait franchement pas envie... mais c'est vrai!

      Supprimer
  22. Pour rajouter des ebooks, il suffit de glisser tes fichiers epub dans le dossier "digital éditions", je ne passe jamais par la boutique fnac pour ma part et pour l'échange des epub, suffit de les envoyer par mail (ou par clé usb), rien de plus simple ils sont tous très légers.
    Si tu veux, j'en ai pleins à te passer (je peux t'envoyer une liste ?). Et puis pour les classiques, je te conseille gutenberg ou feedbooks, l'offre est très riche. Et puis il y a aussi publie.net avec des auteurs différents, pas chers du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en passant par l'ordinateur directement, je n'ai jamais retrouvé les bouquins dans ma liseuse... je vais réessayer.
      Je suis très très volontiers preneuse de livres, merci beaucoup!!!

      Je vais regarder publinet, les autres, je les avais parcourus..
      merci pour ton commentaire et tes conseils!

      Supprimer
  23. J'ai la KOBO, et moi je la branche simplement sur mon ordinateur, et je fais glisser mes ebooks préalablement télécharger dedans comme avec une clef USB, et le tour est joué, tout comme Delphine, je ne passe jamais par la boutique fnac :)

    RépondreSupprimer
  24. J'ai acheté une KOBO a ma femme. J'ai été surpris du peu de documentation. La raison est simple : ils veulent que tu passes par la boutique Kobo/Fnac pour acheter les livres.
    Bien que je sois informaticien, j'ai eu du mal à comprendre comment mettre des livres au format epub directement sur la Kobo. Ça fonctionne bien, mais j'utilise plutôt le logiciel Calibre qui permet de classer les livres numériques. Il permet aussi de transférer les livres sur les différents formats.
    En ce qui concerne l'échange, le mieux est d'acheter un livre au format epub avec DRM Adobe. Ensuite, tu utilises le logiciel "epubee" pour enlever les DRM. Essaie d'abord sur un livre pas cher :-)
    Sinon il y a les forums (comme cité plus haut) Tu peux trouver beaucoup de choses, mais ça prend du temps à chercher ...

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Blanche!
    Je n ecris jamais rien sur les blogs d habitude, mais la, j ai trouve les reponses a toutes les questions que je me posais sur ma kobo. Donc un grand merci a toi et a toutes les personnes qui ont ecrit aussi.
    Bonne lectures
    Francis

    RépondreSupprimer
  26. Merci,ton post résume bien la situation, c'est de la m..... Il y a très peu de choix de livres disponibles, plutôt du genre "méga grand public", bref tout ce dont j'abhorre la lecture... A fuir !

    RépondreSupprimer
  27. J'ajoute encore une remarque : le texte apparaît la plupart du temps sans accent ! Génial pour simplifier l'orthographe française !

    RépondreSupprimer
  28. Après 2 années de tergiversations sur le fait d'acheter ou non une liseuse, j'ai fini par craquer après m'être fait prêter un Kindle de base pendant quelques jours, prêt qui m'a convaincu que j'en aurai l'utilité à côté des livres papiers. Car depuis 6 mois déjà, je lisais des ouvrages via l'application Kindle sur mon smartphone HTC et depuis mon PC (Windows 8), principalement des livres américains achetés sur Amazon. Finalement, la Kobo Glo (FNAC) s'est révélée un meilleur choix, surtout par sa capacité à avoir un rétro-éclairage qui permet de lire la nuit sans réveiller la personne à côté de vous, comme le fait un portable ou une tablette, et sans se tuer les yeux. Mon seul souci a été de pouvoir transférer mes e-books chèrement payés sur Amazon au format Kindle sur cette liseuse, théoriquement ce n'est pas possible à cause des DRM. En fait, avec le fameux logiciel "Calibre" et une extension de fichier (plug-in) non officielle intitulée "DeDRM_calibre_plugin" (chercher sur le Net des tutoriaux d'installation), la manipulation depuis mon PC se fait en quelques secondes et 3 clicks de souris. Ce déverrouillage est génial car je peux désormais me fournir légalement dans le catalogue Amazon -qui est à mes yeux bien supérieur à celui de Kobo/FNAC et surtout moins cher- et lire ces ouvrages sur la petite Kobo. Bref, je suis ravi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très longtemps, j'ai été réticent, pourtant je me suis aussi acheté une Kobo Glo à Noël. Les premières secondes, ça a été une grande déception, à cause du logiciel associé et les DRM. Puis j'ai découvert Calibre et ses plugins et depuis, moi qui lisait moins d'un livre par mois, je suis passé à 5. Par contre le prix des livres me révolte, en tant qu'imprimeur, quand on sais ce que coûte en réalité le prix de l'impression, de la distribution, de la diffusion, et la part de l'éditeur (en réalité l'auteur ne touche que 6 à 12 % du livre papier !) je trouve que c'est une incitation au piratage que de proposer des prix si indécents.
      Maintenant, j'avais aussi peur de perdre le contact avec le papier, avec l'objet livre, et finalement, je n'ai plus envie de revenir au livre papier au point de relire sur ma tablette des vieux classiques que j'avais lus à 20 ans et qui se trouvent pourtant quelque part dans mon grenier.

      Supprimer
  29. j'ai un KOBO et c'est génial on trouve TOUS les livres et la plupart du temps gratuitement

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire, si vous n'avez pas de profil google ou de blog, cliquez sur le menu déroulant et choisissez "Nom/URL" : vous pourrez mettre votre nom ! (les commentaires "anonymes" sans signature ne seront plus publiés)